association lorraine énergies renouvelables (LER)

sensibilisation aux énergies renouvelables et aux économie d'énergie

La Route

La Scierie hydraulique de Machet

Saint Sauveur en Meurthe-et-Moselle

Au sein d’une nature sauvage et préservée, Machet reste l’unique scierie hydraulique en activité du Piémont Vosgien.

Vue de la scierie de Machet

Un peu d’Histoire …

XVIème siècle

Premières traces historiques de la scierie de Machet. A cette époque, la forêt environnante ainsi que la scierie appartiennent aux comtes de Blâmont.
Le ruisseau ‘‘le Mauvais’’ apporte la force hydraulique nécessaire au fonctionnement du Haut-Fer.

Après la Révolution Française de 1789

L’administration forestière assume la charge de la scierie. Devenue domaniale, elle se trouve aujourd’hui sur le territoire de Saint-Sauveur.

1872 – 1874 : La scierie se modernise

L’industrialisation des vallées de la Haute-Vezouze nécessite de grandes quantités de bois scié et permet la modernisation de la scierie.

Une  turbine est installée à la place de la roue pour transformer la force hydraulique en énergie mécanique.

Un canal de près de 2 km alimenté par le ruisseau ‘‘le Val’’ est creusé à flanc de coteau. Le bief du canal et la conduite forcée créent une chute de 40 m de dénivelé, amenant la force et la quantité d’eau nécessaires pour la mise en mouvement de la scierie.

Dans cet élan de modernité et pour plus de rapidité, le Haut-fer est remplacé par une scie multiple.

1943 : Un incendie dévaste la scierie

Reconstruction de la scierie de Machet, telle qu’on la connaît aujourd’hui avec son imposante charpente, son ossature et son bardage tout en bois.

1965 : La scie multiple est remplacée par une scie à ruban.

Années 90 : Une dynamique locale se créée

1990 : La scierie ouvre ses portes aux visiteurs.

1995 : Dernier exploitant privé.

1996 : L’association Les Amis de Machet voit le jour. Elle s’éteindra en 2004.

2005 : L’association Machet Energie Nouvelle est créée. Elle souhaite faire de la scierie de Machet ‘‘un lieu qui vit et fait vivre son territoire’’, l’association développe des projets d’animation et de mobilisation autour d’un projet à la fois social, environnemental et économique.

2008 : Création de l’entreprise d’insertion SARL Machet Production. On y pratique du sciage à façon, un sciage de grumes pour en produire des poutres, planches ou autres … sur demande des particuliers et menuisiers.

2011 :  Construction d’un abri ouvert pour les promeneurs, au pied de la scierie.

2013 :  Création d’un sentier d’interprétation.

Vue abri ouvert aux randonneurs de Machet

Le fonctionnement hydraulique de la scierie

Après s’être engouffrée dans la conduite forcée, l’eau arrive dans la salle des machines et traverse la turbine qui va faire fonctionner tous les éléments de la scierie.

La turbine

La Turbine
Type : turbine à godets
Puissance :60 CV


Le régulateur gyroscopique

Le Régulateur gyroscopique
Régule automatiquement le débit d’eau entrant dans la turbine et permet d’adapter la puissance du sciage


Le générateur

Le générateur
Utilise la rotation de l’axe primaire pour produire de l’électricité, notamment pour l’éclairage de la scierie
Puissance : 12 KW


Un réseau d’axes équipés de courroies et de poulies se trouve  sous la scierie et relie la salle des machines à :

La scie à ruban

La scie à ruban
Installée à Machet en 1965, elle est équipée d’un volant de 110 cm de diamètre qui permet d’utiliser une lame de 690 cm de long.
Accompagnée d’un chariot de sciage, elle peut accueillir des grumes de 2 à 8 mètres de long, d’un diamètre maximum de 90 cm.


La déligneuse

La déligneuse
Equipée de 3 lames de scie circulaire, elle permet de déligner des plateaux pour en faire des planches.


La salle d’affûtage

La salle d’affûtage
Devenue aujourd’hui une salle d’exposition, elle témoigne de l’équipement de l’époque : affûteuse, perceuse à colonne, tour, forge, schlitte… y sont restées intactes. Aujourd’hui, l’affûtage des lames est confié à un professionnel.

En savoir plus sur le site de Machet Energie Nouvelle en cliquant ici

à savoir

Publics :

organisez votre visite : scolaires périscolaires, particuliers